L’aire de rien

Accueil > OGM & semence > Libérons la diversité (Halle)

Libérons la diversité (Halle)

samedi 19 mai 2007, par Christophe Noisette

A Halle (Allemagne) s’est tenu, les 19 et 20 mai 2007, le troisième séminaire européen "Libérons la diversité".

Avec ce 3ème séminaire européen, nous voulons renforcer la collaboration des acteurs de la bio-diversité comme patrimoine.

Les deux premiers séminaires ont été organisés à Poitiers France en 2005, et à Bullas (Espagne) en 2006. Ils ont permis avant tout un échange entre des organisations du Sud et de l’Ouest de l’Europe.

Pour la préparation de ce séminaire, 3 organisations en Allemagne se sont fédérées :
- « Buko- Kampagne gegen Biopiraterie » coordination fédérale pour la campagne en
Allemagne contre la bio-piraterie
- « Interessengemeinschaft für gentechnikfreie Saatgutarbeit » groupement d’associations oeuvrant pour la semence sans OGM
- Forum Civique Européen

Cette rencontre est l’occasion d’élargir le réseau aux organisations de l’Est et du Nord
de l’Europe. Il s’agira de rassembler les producteurs de semences et les organisations
engagées dans la défense du droit des paysans à cultiver et ressemer leurs propres semences.
L’idée d’organiser ce séminaire en Allemagne a germé en réaction à la décision du Leibniz- Institut für Pflanzengenetik und Kulturpflanzenforschung (IPK) à Gatersleben (l’Institut « Leibniz » pour la recherche sur les plantes cultivées et le génie génétique) de procéder à des semis en plein champ de blé OGM. Ce fait affecte directement le travail de toutes les initiatives oeuvrant pour le maintien de la semence paysanne et appelle à une réaction commune.

Les banques de semences sont des fondations publiques et ont le devoir de conserver,
de maintenir et de mettre à disposition du public la bio-diversité cultivée. L’Institut IPK de Gatersleben est un des plus grands conservatoires en Europe et était jusqu’à présent un partenaire important pour tous ceux qui utilisent et maintiennent des variétés traditionnelles. Il y a quelques années l’Institut IPK a engagé une collaboration avec de grandes entreprises de semences et de biotechnologies entre autres la multinationale de la chimie BASF, ce qui ouvre la voie à la privatisation des ressources génétiques conservées.

La proximité de cultures en plein champ de plantes génétiquement modifiées au sein
du conservatoire IPK induit un risque de contamination des variétés traditionnelles, et met l’Institut en contradiction avec sa mission de conservation des espèces. Les essais de cultures en plein champ de blé génétiquement modifié ont provoqué de vives protestations, le blé, sélectionné depuis des milliers d’années, aliment de base dans nos pays, revêt une importance toute particulière dans la culture européenne.

Lire l’invitation dans son intégralité : http://www.gmo-free-regions.org/fil...
Le 21 mai, suite à ce séminaire, une manifestation devant le siège de l’IPK à Gatersleben a été organisé : http://www.lairederien.net/article.....
Voir les photos de la manifestation : http://www.lairederien.net/rubrique...

D’autres photos du séminaire sont accessibles ici : http://www.lairederien.net/Halle/in....

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.