- THEME | GEO | AUTEUR·TRICE

Le coup du sapin





Pas croyable, jeté comme ça.

"À la porte,

— Allez ouste du balai !
— Tu piques, tu prends toute la place, tu mets du bazar.

— Partout, toute la journée, tu me poursuis, me colle tes épines dans le dos, ça me hérisse, tu es dépassé, épuisé, tu es là à crever sur le parquet, tu nous coupes l’envie.

— Tes beaux atours sont fanés, ta fraîcheur est partie souffler ailleurs. Maintenant c’est le travail, plus le temps, de jouer, de discuter, de céder."
Cette fois la décision était ferme : "à la rue !" Comme s’ils ne m’avaient pas fait venir quand ils avaient besoin de moi, pour faire le beau, pour rassembler à l’unisson le coeur battant des traditions.

Comme si une fois l’euphorie fraternelle passée, et la routine morose s’installant, il n’y avait plus de place que pour les mieux portants, les plus souriants, les plus neufs.
Moi, je m’en vais avec les poubelles, je vous dis adieu, je pars en voyage... Et je ne serai pas seul, nous sommes légions à nous jeter à corps perdu sur les routes, attendant qu’on nous emmène... vers d’autres paysages... vers d’autres villages...vers d’autres vies.
Bien sûr, le voyage sera en cargo, et loin de moi les premières classes de ma jeunesse, lorsque, vert et droit, toutes les attentions étaient pour moi, toutes les célébrations..."Mon beau sapin roi des forêts...que j’aime ta verdure..."... Mais soit.

Et bien qu’ils restent plantés là à chanter jusqu’à l’année prochaine ! Je m’en vais faire un tour, voir du côté de mes racines, et eux ils peuvent bien végéter là, vieilles bûches de Noël.

Moi, ma saison est passée et j’ai assez de bon goût pour me retirer à temps. C’est moi le visiteur, l’arbre nomade qui repart sur les chemins des composés...

Ce n’est pas moi, mais vous, humains, qui êtes jetés.



AVIS DE RECHERCHE


TROUVÉ : Sapin de Noël


Ai trouvé le 5.1.07, l’arbre (en photo) dans la Bernhardt-Lichtenberg strasse.

Signes distinctifs :
- taille de 163 cm
- les épines sont brunâtres
- tronc : grisâtre
- il perd des aiguilles entre le presque vert et le presque blanc

si vous reconnaissez cet arbre, contactez-moi : martha5@web.de

Grosses Bises Martha