- THEME | GEO | AUTEUR·TRICE

Gendreck weg, 2008

Du 26 au 29 août, a eut lieu à Mainstockheim, en Bavière, l’annuel week-end des Faucheurs volontaires allemands, les Feldbefreiung. Gendreck weg (littéralement : virez-moi cette saleté génétique) est un mouvement qui pratique la désobéissance civile et l’action directe non-violente afin de "neutraliser" les champs transgéniques, qu’ils considèrent, à plus d’un titre, comme un danger inutile.

L’action a été menée de façon très organisée. Rien n’a été laissé au hasard et ce qui devait se produire s’est produit dans les meilleures conditions.
Qu’elle était la cible (die Ziel) de ces Felbefreiung : neutraliser un champs de maïs génétiquement modifié, le faire à visage découvert, devant les caméras et, une fois le champs arraché, piétiné,... se laisser (plus ou moins, on en reparlera) prendre par la Police, accepter le tribunal, en profiter pour en faire une tribune....
Et en tout point ce beau programme a été respecté... si ce n’est que l’étape tribunal aura lieu dans un ans environ et que nos chers faucheurs devront revenir dans la région, en Bavière, pour justifier leurs actions.

Le camp des faucheurs a été dressé sur les bords du Main... une petite prairie entourée de champs de maïs conventionnel, c’est-à-dire hybride F1... comprenne qui pourra ;) .
Le samedi a été consacré à des ateliers : jeux de rôles, action training, débat - discussion. Tous au long du week-end, le Sabot, fameuse et délicieuse vokü de combat, nous a regalé véganement... Une table, un peu à l’écart, offrait des fromages et du miel, produits par certains des agriculteurs présents. Faut pas tout mélanger. Et surtout, à l’élaboration méthodique, méticuleuse, millimètres par secondes, l’action de la nuit à venir... Rien ne fut laissé au hasard, je l’ai déjà dit... Par petit groupe de quatre cinq personnes, les faucheurs sont partis du camp, dans la nuit, évitant la route, ... un pont éphèmere et précaire avait été dressé pour l’occasion... des voitures attendaient à un kilomètre du camp... et par des routes et des contre tours a déposé son lot de