L’aire de rien

Accueil > Poésiques > Poême du Bas Ventre Croyant

Poême du Bas Ventre Croyant

samedi 16 décembre 2006, par Martha

Ils aimaient une fougueuse fugace,
Ils pleuraient cette absente amante,
Ils jouissaient puissants de cette sulfureuse sexidente,
Ils imploraient l’amour de la furieuse déviante, sans jamais envisager ce visage comme ce qu’il était :
une amoureuse des corps à corps.


Ils la voyaient vierge tout en la sautant,
Ils la croyaient pure tout en l’implorant,
Ils la priaient madonne quand c’était la putain qui les avait sonnés tocsin,
Le clocher haut dressé,
La girouette bien ventée,
Ils la baisaient et
S’en aimaient aimés,
Même malmenés, par l’âpre charité, de cette déesse de quartier.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.